Debout à 6h30, petit dèj à 7h. À 7h30, un petit taxi vient nous chercher pour nous amener sur le port. Départ pour la grande excursion avec snorkeling avec les requins-baleines !!!!!! Après 1 h de bateau à fond les ballons (deux moteurs de 60 ch bien lancés) on aperçoit les premiers requins-baleines: gentil poisson de 15 à 20 m de long et une bouche de 1 m de large Après quelques photos depuis le bateau on se jette à l’eau par groupe de deux et accompagnés d’un guide, on va voir la bête de plus près.

Le tuba dans la bouche, on n’en reste pas moins bouche bée !! On arrive à l’approcher de tellement près que parfois on se surprend d’en être vraiment trop près et de reculer. Avec gilet de sauvetage obligatoire, on est limité dans nos mouvements, mais ça a un côté rassurant.

Chaque groupe de 2 personnes fait en tout 3 tours dans l’eau. L’excitation (et l’appréhension) du premier tour, fait que l’on se gêne: Jérôme passe devant moi, mais avec le gilet de sauvetage et les palmes au pied il fait plus de bulles et de remous qu’il n’avance. De derrière, je ne vois rien et je lutte pour ne pas me prendre un coup de palme dans le masque^^ merci Jéjé !!!

Les plongées suivantes sont bien plus réussies et l’on profite davantage. On se retrouve même devant l’animal et sa grosse bouche. Entre lui et nous ce n’est pas lui qui va changer de direction: petit coup de stress et SAUVE-QUI-PEUT !!!! On bat des pieds et parvient à se mettre de côté, ouf !!! on n’a pas fait les malins sur le coup. Il est vrai qu’on ne ressemble pas à du plancton, mais on n’a pas eu envie de jouer.

Avec sa tchatche légendaire, Jérome parvient à avoir l’autorisation du guide pour aller nager solo avec une énorme raie manta qui passe par là. Je le regarde jalousement depuis le bateau. À voir la masse sombre dans l’eau, elle est juste ÉNORME!!!

A la rencontre de los Tiburones
A la rencontre de los Tiburones
A la rencontre de los Tiburones
A la rencontre de los Tiburones
A la rencontre de los Tiburones
A la rencontre de los Tiburones

Suite à ça le guide nous propose de faire un peu de pêche. Quitte à y être, allons voir ce que ça va donner. Pas de canne, juste un bout de fil de pêche avec un bel hameçon et un morceau de poisson au bout et on fait danser le tout à proximité du fond. Jérôme est le premier à ramener un poisson, moi je resterai bredouille.

L’excursion se poursuit sur la barrière de corail ou on peut faire un peu de plongée, palme, masque, tuba. Bien moins rigolo cette fois, on est avec tous les autres bateaux. Il y a bien 50 personnes voir plus qui s’agitent… Malgré ça on arrive à voir quelques tortues marines et des raies. L’eau est chaude, mais on ressent quelques courants froids de temps à autre. Normal, on se trouve au point de rencontre entre les eaux de la mer des Caraïbes et celles du Golf du Mexique.

Entre temps, les guides nous préparent un super ceviche de poisson que nous allons déguster sur l’extrémité est de l’île. Paysages paradisiaques, on se régale.

Avant de revenir au port, on s’arrête une dernière fois observer les colonies de flamants rouges et roses.

Il est 14 heures, Jérôme et moi on fait un tour rapide dans le village puis on retourne à l’hôtel se doucher et se mettre à la fraiche. On a pris énormément le soleil. Charles reste un peu plus longtemps pour faire de la photo.

A la rencontre de los Tiburones
A la rencontre de los Tiburones
A la rencontre de los Tiburones

Le soir même, on reprend le bateau et la voiture pour se rendre à Valladolid.

Nous avions réservé un appart via le site Air B’n’b qui consiste à loger chez un particulier qui s’est absenté. Le concept est plutôt pas mal, cela nous reviendrait à 40 euros la nuit, à diviser entre nous 3 ça ne fait vraiment pas cher. Manque de bol, on est tombé sur une personne pas très sérieuse qui a confirmé notre réservation alors qu’il est en vadrouille au Canada… Bon c’est loupé pour cette fois, sauf que maintenant il faut qu’on court après lui pour obtenir le remboursement. Pour une première fois sur ce site ça commence mal… Pour se consoler (et parce qu’il est tard) on décide de s’offrir un peu de confort dans un hôtel Charles prends une chambre et nous une autre et avec clim !

Retour à l'accueil