Aujourd’hui, nous quittons la région de Tulum pour rejoindre Isla Holbox, une île située au nord de la péninsule du Yucatan. Sur la route, on s’arrête au Cenote Grande. À la vue du nom et du prix, on pouvait s’attendre à un site assez grand et étonnant, mais nous n’avons pas été impressionnés. Bien sûr ça reste un endroit très joli, mais ça n’est pas bien grand. L’avantage de ce site est qu’il est à la fois ouvert et semi-souterrain (quelques grottes) et qu’il y a quelques petites sorties dans l’eau. On y reste 2 petites heures, on mange sur place et on prend la route vers le nord.

Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox

Globalement, la route est en assez bon état sauf à la traversée de quelques villages ou on rencontre des nids de poules. Le plus gros problème: les dos d’âne… Haaaaaa oui on ne vous avez pas encore dit !! les Mexicains sont des fanas de dos-d’âne, les « topes » comme on dit ici, il y en a partout et de toutes les formes et bien sûr pas toujours indiqués alors vous imaginez bien les dos d’âne pris à 90 km/h ça réveille! Mais ça va, la voiture va bien

Arrivé à Chiquita, le village à partir duquel on prend le bateau pour rejoindre l’île: gros orage!!! ça faisait longtemps tiens! Mais bon, l’orage passe et le soleil revient, c’est le bon côté des choses. Sur l’île, très peu de voitures, mais beaucoup de moto-taxis. Les rues sont faites de sables visiblement assez argileux blancs et il semble qu’il n’y ait aucun réseau de drainage des eaux pluviales^^. Du coup, tout est un peu inondé et le jeu consiste à ne pas marcher dans les flaques d’eau (les claquettes ont tendance à faire ventouse avec le sol donc soit on perd la tong, soit on s’asperge tout le dos de boue.) Avec les gros sacs sur le dos, ça demande un peu de dextérité! Le ciel est encore très orageux, ça donne une ambiance particulière au village. Après environ 1 Km de marche, on arrive à notre auberge. Constitué de petits bungalows en bois avec un toit en feuille de palmier, le tour ceinturé par de la moustiquaire et des rideaux colorés, ça fait très hippies, mais c’est super sympa. Le sol de la chambre est recouvert de sable et on a la salle de bain à l’intérieur, c’est du luxe! Une fois installé, on va se balader sur la plage, c’est super beau et jackpot, il n’y a pas de sargasses !!!! On se dit même qu’on pourrait presque y rester un jour de plus. Beaucoup moins Jet Set que sur la côte Est, on préfère et de loin... Le petit bémol, il y a beaucoup de moustiques…

On fait le coucher du soleil sur la plage puis on va visiter le « centre ville » de nuit. On ne ressent aucune insécurité dans la ville, ni autre part d’ailleurs depuis le début de voyage. Les Mexicains nous apparaissent vraiment sympathiques, quoi que parfois un peu filou quand il s’agit de rendre la monnaie dans certains restaurants. L’ambiance est festive, on s’arrête manger des tortas (sandwich au chorizo) puis on rentre se coucher.

Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Direction Isla Holbox
Retour à l'accueil