Nous avions prévu une seule nuit à Mérida car nous pensions y arriver plus tôt la veille. Malheureusement on y est arrivé assez tard et le programme de ce dimanche ne nous permet pas de nous y attarder. C’est dommage, on ne pourra pas visiter, mais en même temps, il parait que cette ville n’est pas extraordinaire.

Le départ de la ville est aussi laborieux que l’arrivée. On se trompe de route et sur un demi-tour loupé (car interdit), manque de bol un policier nous arrête. On prend notre air le plus innocent, celui-ci semble comprendre au début qu’on est étranger et un peu perdu mais très vite, il nous parle tout de même d’un « ticket » qu’il est obligé de faire. Autrement dit, celui-ci est en train de nous dire qu’il va gentiment nous mettre une petite amande et nous enlever la plaque d’immatriculation (ça se passe comme ça par ici). Chose à éviter à tout prix car on est bon pour perdre la journée à la récupérer… Bon en fait il a bien vu qu’on était étranger et qu’il allait facilement pouvoir faire son beurre (corrompus les policier mexicains ??? Non…. vous croyez ?).

On lui demande le prix de l’amende et le policier nous dit qu’il ne sait pas trop (rire), mais que c’est environ 1300 pesos (c’est énorme)!!! Bon la, on le sait, plus le choix on doit lui glisser un petit billet en douce pour qu’il nous laisse tranquille. Le policier nous demande alors quel est notre prix (rire encore, mais jaune cette fois^^). Un peu perdu, Jérôme lui propose 500 pesos et à la vitesse à laquelle il a accepté, je pense qu’on a été très généreux… Bon, on le saura pour la prochaine fois si des fois il y en a une (on ne le souhaite pas)!

Le plan de la journée, après ce petit incident est de faire la route Puuc. Il y a le long de cette route quelques petits sites archéologiques qui valent la peine. Dans l’ordre: Uxmal, Kabah et Edzna. Vraiment pas déçus du voyage. Uxmal est un émerveillement, moins étendu que Chichen Itza mais il ressort de ce site un petit quelque chose qui nous fait nous sentir tout petit. Kabah est un tout petit site, on en fait vite le tour, mais après Uxmal ça n’envoie pas du lourd. On fini par Edzna, celui-ci encore, nous laisse bouche-bée. Très bien entretenu, sa principale pyramide est impressionnante. De plus, nous sommes juste 5 personnes sur le site et avons l’impression d’avoir privatisé les lieux.

On arrive en fin d’après-midi à Campeche. Au programme: grosse lessive à la main, hé oui! C’est qu’il fait chaud dans ce pays!!!

La cité de Uxmal
La cité de Uxmal
La cité de Uxmal
La cité de Uxmal
La cité de Uxmal
La cité de Uxmal
La cité de Uxmal
La cité de Uxmal

La cité de Uxmal

Kabah (ou la cité perdue des Minions)
Kabah (ou la cité perdue des Minions)

Kabah (ou la cité perdue des Minions)

La cité d'Edzna
La cité d'Edzna
La cité d'Edzna
La cité d'Edzna
La cité d'Edzna

La cité d'Edzna

Retour à l'accueil