Aujourd’hui, on se prépare tranquillement sur notre aire de camping quand un premier bus de tour opérateur s’arrête pour admirer l’oasis.

On sent qu’il est temps de partir et l’on commence la journée par une petite halte imposée à San Pedro (pour faire le plein d’essence et de pains à la boulangerie française).

Romain et Anaïs en profiteront pour réserver leur excursion en Bolivie dans le Salar d’Uyuni. Avec le vol de mon passeport, il nous est impossible de quitter le Chili et l’on devra donc quitter Anaïs et Romain à la fin de notre petit road trip.

Atacama - Jour 4 : vers le Paso Jama
Atacama - Jour 4 : vers le Paso Jama

La route vers l’Argentine (Paso de Jama) est magnifique. On passe à côté du volcan Licancabur, puis on aperçoit au loin la Laguna Verde et Blanca en Bolivie…

Un petit renard, apparemment blessé, se dirige vers la route. Il a peur, mais est à la fois très curieux et très affamé. On lui donnera notre reste de la boite de thon.

Atacama - Jour 4 : vers le Paso Jama
Atacama - Jour 4 : vers le Paso Jama

On s’arrête une première fois auprès d’une lagune aux eaux turquoise intense, puis a une seconde lagune qui, comme 50% des lagunes ici, porte le nom de Laguna Agua Caliente, mais son eau n’en est pas chaude pour autant.

Un peu plus loin, c’est la Laguna negra, toujours aussi jolie, mais cette fois-ci d’un bleu très sombre, et sur un salar bien blanc. On en profite pour faire quelques photos en jouant sur la perspective.

Lagune vert turquoise
Lagune vert turquoise
Lagune vert turquoise

Lagune vert turquoise

Laguna Agua Caliente
Laguna Agua Caliente
Laguna Agua Caliente
Laguna Agua Caliente
Laguna Agua Caliente
Laguna Agua Caliente
Laguna Agua Caliente

Laguna Agua Caliente

Laguna negra
Laguna negra
Laguna negra
Laguna negra
Laguna negra
Laguna negra
Laguna negra
Laguna negra

Laguna negra

Le salir prêt de la laguna negra
Le salir prêt de la laguna negra
Le salir prêt de la laguna negra
Le salir prêt de la laguna negra
Le salir prêt de la laguna negra
Le salir prêt de la laguna negra
Le salir prêt de la laguna negra

Le salir prêt de la laguna negra

Une piste à proximité mène au Salar de Tara, mais notre véhicule ne nous permettra pas de voir le site. Notre voiture défile à travers les paysages sauvages de l’Altiplano. On ne croise que très peu de véhicules. On utilise souvent des superlatifs comme superbe ou magnifique pour décrire nos paysages, mais l’on va encore se répéter, les paysages sont superbes.

La journée est passée vite et on a fait beaucoup de route. On retourne à notre campement de fortune et pour une fois on peut s’installer de jour et prendre son temps pour boire un petit apéro bien mérité!

L'heure de l'apéro

L'heure de l'apéro

Le ciel est parfaitement dégagé et il n’y a aucune pollution lumineuse dans le désert. On c’était d’ailleurs renseigné, car de nombreuses agences à San Pedro proposent des tours astronomiques, mais on a été déçu par les activités qu’ils proposaient dont on comprend bien que le plus important est le pisco sour à la fin du tour. Et le prix, … on vous laisse deviner !

Finalement je décide de tester mon nouvel appareil photo et d’immortaliser ce ciel.

Nuit étoilée

Nuit étoilée

Retour à l'accueil