Argentine - Notre bilan

L'Argentine est un très joli pays avec des paysages diversifiés splendides, mais il y a certains désagréments qui font qu'on a décidé d'y faire un tour rapide au cours de notre voyage. Ayant déjà fait la Patagonie l'année dernière, nous nous sommes consacré au nord du pays cette année.

Par comparaison au Chili, il y a aussi de quoi faire niveau découverte et émerveillement. Mais contrairement à ce à quoi on s'attendait, les paysages du Nord des deux pays sont assez différents, on n'a pas retrouvé dans ce qu'on a fait, les lagunes des paysages désertiques des hautes altitudes par exemple. Côté argentin, on voit davantage de formations géologiques aussi étonnantes que jolies.

Côté argent, c'est le point noir du pays. On a cette impression de toujours être en train de payer. Vous allez au camping, en plus de payer pour l'emplacement de la tente, vous devez payer pour la voiture plus un droit d'entrée par personne; vous prenez le bus, vous devez payer pour qu'on mette vos sacs en soute et pour le récupérer à la fin; vous voulez retirer de l'argent à la banque, vous avez une commission de 5 euros, quelle que soit la banque; vous allez manger au restaurant (même le plus simple des plus simples), vous devez payer un pourboire obligatoire de 10% et parfois même de 15 %; pour visiter un parc ou n'importe quoi d'autre dont l’entrée est payante, vous devez vous affranchir du tarif étranger qui est bien souvent 3 à 4 fois plus cher que pour les Argentins (on fait ça nous en France ?), etc.

En plus de ça, le changement de gouvernement juste avant notre arrivée à fait que le taux officiel, mais aussi le taux du blue-euro (marche noir pas si illégal que ça puisque les échanges ont lieu en pleine rue en plein jour et à la vue des policiers sans qu'ils ne réagissent) ont changé pendant notre séjour. Alors que l'année dernière on changeait pour 1 euro, 18 Ars, cette année on a eu dû 13,5 Ars en moyenne et on peut vous dire que ça change beaucoup le coup de la vie.

Les transports en commun coûtent très cher (ou alors c'est qu'ils ne coûtent vraiment pas cher au Chili), pour un confort moyen: pas de couverture ni de coussins en semi cama (on en avait systématiquement au Chili).

Pour le logement, ce n’est pas trop mal. On a réussi à trouver la plupart du temps (mis à part dans les coins très touristiques comme Iguazu) des hôtels ou auberges convenables à un prix acceptable. Et globalement, il me semble que c'est un petit peu moins cher qu'au Chili, mais pas de beaucoup.

Pour la gastronomie, bon ben c'est pas encore ça! Avec un petit budget, vous n'arriverez pas à bien manger et encore moins diversifie! Même dans les bons restaurants, ils ne savent pas faire cuir la viande, elle est toujours trop cuite!! mais visiblement, c'est souvent comme ça en Amérique du Sud. On a quand même réussi à manger pour moins cher qu'au Chili pour la même catégorie de nourriture. A la différence qu'il ne faut pas espérer faire des courses pour cuisiner ensuite, ça revient plus cher que d'aller manger dans des bouibouis dans la rue.

Ayant passé moins de temps en Argentine qu'au Chili et ayant voyagé différemment (dortoir en auberge de jeunesse, pas de couch surfing), nous n'avons malheureusement pas fait de chouette rencontre et on ne sait pas tellement mélangé à la population. C'est un peu un regret, on n'aura pas tellement testé la sympathie des Argentins.

En résumé, quelques agacements, mais quand même compensés par la beauté des paysages que l'on aura vus!! Mais au final, on préfère quand même le Chili!! Côté budget, l'Argentine est il me semble, à peine un peu plus cher que le Chili avec le nouveau taux, mais franchement pas de beaucoup.

Retour à l'accueil