La nuit dans le bus... Cette fois-ci, ça partait bien, on a eu un bus tout neuf! Et surtout tout beau avec de petites lumières d'ambiances colorées, etc. Mais bon non seulement une fois que la personne de devant a allongé son siège il n'est plus possible de bouger les jambes, mais en plus de ça le chauffeur a mis la clim à fond et la température est descendue à 15°C et on n'avait pas de couverture.

Bref, nuit horrible. On arrive au tout petit matin et il pleut! On rejoint le centre-ville à pied, ce qui est une bonne chose. Après avoir jeté un œil dans les guides, on pointe quelques hôtels sur la carte du GPS pour aller débusquer le moins cher. On en trouve un pas trop mal assez rapidement.

On voulait passer à la base deux ou trois jours dans la région de Cordoba, mais le 23 décembre, le bus pour notre prochaine destination est complet et le 24, il n'y a pas de bus. On restera donc ici jusqu'au 25 au soir.

On en profite donc pour bien se reposer et faire quelques lessives à la main.

La ville grouille de monde et c'est très difficile de se déplacer dans les rues piétonnes dans lesquelles de nombreux magasins vendent des vêtements et tout un tas d'autres choses. Pour autant, l'ambiance de Noël n'y est pas du tout.

Pas évident non plus de trouver des restaurants à petit budget, ou des bouibouis dans la rue, il faut à chaque fois marcher plusieurs minutes. Le plus simple ce sont les pizzerias. Une pizza à deux c'est le meilleur rapport qualité-prix. Mais on vous avoue qu'on n'en peu plus des pizzas, de leurs Milanaises, des frites et du riz et des multitudes de fritures qui puent le gras à 3 km à la ronde.

Pour vous dire, on commence même à se diriger vers les resto végétariens (Jérôme aussi) tellement on a besoin de se nourrie de vraie nourriture!! Ca tombe bien on en a trouvé un excellent!

Cordoba
Cordoba
Cordoba
Cordoba
Cordoba
Cordoba
Cordoba
Cordoba
Cordoba

Cordoba

Mardi, le temps est pas trop mal, on en profite donc pour aller visiter la ville de Alta Gracia à environ 1 h de route au sud de Cordoba, et son estancia Jésuite.

L'estancia est plutôt pas mal et possède un beau jardin, on se dit qu'on se verrait bien dans une baraque comme ça, mais l'église en moins et on referait la déco (regardez la taille du meuble du salon, mastoque le truc!) !

Bon blague à part, les jésuites vivaient à l'époque très simplement ici, le musée nous permet de voir leur mode de vie, c'était la parenthèse culturelle du séjour. Si eux avaient fait veux de pauvreté, nous on y verrait bien une grosse piscine avec un bon barbecue.

La ville est tout aussi agréable et beaucoup plus calme que Cordoba, et franchement ça fait du bien!

On hésite à aller voir la maison de Che Guevara, mais le prix d'entrée n'est pas donné puis on se dit que de toute façon il combattait le capitalisme et qu'il n'aurait certainement pas aimé que son image soit utilisée à des fins lucratives^^ bref on poursuit notre balade dans le parc de la ville puis on rentre sur Cordoba.

Estancia Jésuite d'Alta Gracia
Estancia Jésuite d'Alta Gracia
Estancia Jésuite d'Alta Gracia
Estancia Jésuite d'Alta Gracia
Estancia Jésuite d'Alta Gracia
Estancia Jésuite d'Alta Gracia
Estancia Jésuite d'Alta Gracia
Estancia Jésuite d'Alta Gracia
Estancia Jésuite d'Alta Gracia

Estancia Jésuite d'Alta Gracia

Alta Gracia

Alta Gracia

Les trois jours suivants, on ne fera pas grand-chose, il pleut et la ville n'a pas un intérêt grandiose. Il y a bien quelques bâtisses intéressantes et une splendide cathédrale, mais on en fait vite le tour.

On pourrait bien faire un autre tour dans les environs de la ville, mais avec le temps on fait un peu les fainéants.

Le 24 au soir, c'est un peu tristounet sans la famille. On décide de se consoler avec un bon resto! Quelques parrilla nous allèchent, et après plusieurs aller-retour entre les cartes de 3 restaurants, on se décide. Sauf qu'en fait tout est déjà réservé!!!

On se sent bien couillons, les rues sont désertées, on croise seulement quelques personnes avec cadeaux, bouquets de fleurs ou autre à la main, et nous on ne sait même pas si on va pouvoir manger quelque part.

L'ambiance est un peu morose. Mais au final, on finira par tomber sur un bon petit Resto qui a mis au point un menu spécial Noël avec entrée, plat, dessert, vin, verre de champagne et mignardise pour 25 euros par personne. Nous voilà sauvés !!

On se cassera littéralement le ventre, ça faisait bien longtemps que l'on n'avait pas mangé comme ça

l'entree et le plat de notre repas de Noël - on a oublie de prendre le reste en photo
l'entree et le plat de notre repas de Noël - on a oublie de prendre le reste en photo

l'entree et le plat de notre repas de Noël - on a oublie de prendre le reste en photo

Vendredi, on traînera un peu toute la journée à l'hôtel de toute façon dehors c'est ville morte, tout est fermé et il n'y a pas un chat.

Le soir, on prendra un bus de nuit direction Posada. 20 heures de bus nous attendent et en plus de ça, le bus se pointera avec 1h30 de retard à Cordoba.

Retour à l'accueil