Samedi 30 décembre, on arrive à Curitiba au petit matin. De là, on reprend un bus et deux heures de route plus loin, on est à Paranagua. Charmante petite ville de style colonial malheureusement peu préservée. Seuls le front de mer et les rues proches conservent encore quelques belles bâtisses, mais certaines ont déjà été récupérées par la nature.

Pas le temps de faire un tour pour le moment, on cherche l'embarcadère pour rejoindre l'Isla Do Mél. On arrive à temps pour prendre le prochain bateau, déjà sur le point de larguer les amarres.

Le ciel est chargé et on sent la pluie pas très loin... Je prends quand même quelques photos rapidement en me disant qu'au retour il fera beau!

Paranagua
Paranagua
Paranagua
Paranagua
Paranagua

Paranagua

La traversée dure 1h30 et on est bien heureux d'été enfin arrivé parce qu'avec tous les kilomètres qu'on a parcourus ces derniers temps, on est épuisé des transports!

Nous voilà enfin à la mer, on va se mettre en mode vacance farniente quelques jours!

On trouve rapidement un petit camping. En fait, c'est des gens qui transforment leur jardin en camping, on peut ensuite utiliser leur cuisine et pour ce qui est des sanitaires il y a ce qu'il faut donc tout va bien!

La dame accepte en plus de nous faire un petit prix et nous fait la nuit à 50 Réal soit environ 11 euros.

Il est déjà 14h30 et on n’a encore rien avalé de la journée. Sur cette île, aucune voiture, ce ne sont que des sentiers pédestres c'est le top!! Il y a seulement deux petits villages Encantadas et Nova Brasilia, là où nous sommes installés.

Dans le village, un point touristique, 4 petits restos-bars et quelques boutiques souvenirs.

On choisit très vite un petit restaurant qui propose des plats pour deux à moins de 20 euros. Franchement, on se régalera, et ça faisait longtemps (si on oublie le resto de Noël^^) !

On retrouve la bonne cuisine brésilienne qu'on connaissait déjà un peu avec la Guyane. Bon par contre pour 3 ou 4 personnes, le plat, ça passe aussi!

Repas Brésilien, sans oublier le Guarana !
Repas Brésilien, sans oublier le Guarana !
Repas Brésilien, sans oublier le Guarana !

Repas Brésilien, sans oublier le Guarana !

On passera la fin de la journée à découvrir les environs proches, les plages sont super belles, il n'y a pas grand monde et l'eau est chaude.

Le soir, le ciel se dégage légèrement et laisse place à un superbe coucher de soleil.

Coucher de soleil sur l'Isla Do Mel
Coucher de soleil sur l'Isla Do Mel
Coucher de soleil sur l'Isla Do Mel
Coucher de soleil sur l'Isla Do Mel
Coucher de soleil sur l'Isla Do Mel

Coucher de soleil sur l'Isla Do Mel

Jeudi matin, on se réveille tranquillement après une nuit dans la tente, pas tip-top, car nos matelas sont crevés depuis le Chili, mais on n’a pas encore trouvé de quoi les réparer. Mais ça pourrait être pire, au sol c'est du sable.

Gros programme cette journée: balade sur l'ile pour aller voir les différentes plages. En gros, on alternera toute la journée : balade dans la forêt, arrivée sur une plage, pose baignade et sieste. Dur!!

Non, mais quand même on marchera bien 10 bons kilomètres dans la journée et le soleil tape très fort. Bien sûr on finira presque bronzés^^

En fin de journée, on a un peu trop fait le plein de rayons UV donc on décide d'arrêter la plage et de monter jusqu'au phare. De là-haut, on a une très belle vue de la pointe sud de l'ile.

Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel
Plages de l'Isla Do Mel

Plages de l'Isla Do Mel

Bon c'est vrai, ce soir c'est le réveillon du Nouvel An. À deux, ce n’est pas très funky et le problème c'est que même si on arrive un peu à comprendre le brésilien, on a quand même du mal à s'exprimer et à se faire comprendre. Alors, pour les rencontres ce n’est pas terrible, d'autant plus qu'il ne semble pas y avoir beaucoup d'étrangers à part nous sur cette île!!

Après une bonne douche, on va quand même fêter ça et boire un verre (ou deux, pas plus, après on aura dépassé le budget pour manger!)

La caipi fait quand même sont petit effet, on a passé une bonne journée on se sent bien.

Mais au milieu de la soirée, la pluie commence à tomber. Il faut être raisonnable, alors on rentre se mettre à l'abri sous la tente. En fait, on se fera réveiller juste avant minuit par le premier tir de feu d'artifice!!!! On trouve quand même la force de se relever pour aller voir ça !

La pluie s'est arrêtée le temps d'un instant, juste pour que les feux d'artifice puissent avoir lieu. C'est magnifique, depuis l'île, on aperçoit tous les feux de la côte continentale juste en face, ça pète de partout!

On se souhaite la bonne année puis on retourne se coucher. On ne peut pas tout avoir, l'année prochaine ça sera avec les copains :-)

Ilha Do Mel

Vendredi matin, on se réveille sous la pluie. Le temps ne s'est pas dégagé dans la nuit... On parvient à trouver une connexion internet pour regarder la météo. Malheureusement, elle ne prévoit pas du tout une amélioration du temps dans les jours qui viennent... Avec beaucoup de regret, on décide de quitter l'île et de retourner à Paranagua, prendre un hôtel pour la nuit et de tracer sur Rio le lendemain.

Étant en haute saison, il faut réserver un hôtel à Rio. Sauf qu'en fait on a fait une bourde dans la réservation: au lieu de réserver à partir du 3 janvier, on a réservé pour le 4... Bon, du coup on restera un jour de plus à Paranagua ^^ le temps de se poser et de faire des machines ce n’est pas si mal venu finalement!!

Dimanche 3 janvier, on quitte notre hôtel vers midi, direction le terminal de bus. Le prochain bus pour Curitiba ne part qu'à 17h30... Ça fait long à attendre! Pour passer le temps, on ira voir l'aquarium de la ville. Rien d'impressionnant, mais ça nous occupera une petite demi-heure. On arrivera à Curitiba en début de soirée, le bus pour Rio ne part qu'à 23 h. Encore une journée de transit et une nuit dans le bus, mais toujours pour la bonne cause :-)

Retour à l'accueil