Road trip dans la région de Salta

Vendredi 11 décembre, on quitte à 9h du matin Tupiza avec un petit bus qui nous amène à la ville frontière avec l'Argentine: Villazon. Le trajet dure 1h30 et déjà annonce une très longue journée. On est coincé au fond du bus au format bolivien et nos genoux sont incrustés dans le siège de devant.

Le passage de la frontière se fait à pied. 2heures d'attentes en plein soleil et debout seront nécessaire pour faire les tampons de sortie et d'entrée dans nos passeports...

Une fois la frontière passée, il faut trouver le terminal de bus côté Argentin dans la ville de La Quiaca. Avec le changement d'heure, on est obligé de prendre le bus de 15 heures. Les bus sont très chers en Argentine, mais ça, on le savait déjà. Le côté nouveau c'est que la personne qui met nos sacs à dos dans la soute nous demande de le payer et nous dit que c'est obligatoire... Heu comment ça, on paye déjà le bus une fortune et le prix n'inclue pas la mise en soute des sacs??? Ça sent le foutage de gueule. On est plusieurs touristes à être agacés par ça et il faut demander à pas moins de 3 personnes pour qu'on nous dise qu'en fait c'est une propina. Soit un pourboire pas du tout obligatoire !!!

Alors là, la moutarde monte un peu au nez, il va falloir leur expliquer le concept du pourboire !!! Bref, ça commence bien...

Le trajet dure 8 longues et interminables heures... On arrive à 23h à Salta épuisés. À l'arrivée, même embrouille, il faudrait payer pour récupérer nos sacs... Il faut arrêter de déconneur les gars là !! On refuse donc de payer cette taxe (et non ce pourboire), le monsieur nous envoie donc balader en nous disant d'aller chercher notre sac tout seul. MAIS AVEC PLAISIR !!! cher Monsieur, on se passera de vos services!

Bref après ce charmant accueil en Argentine, on prend le premier hôtel venu à un prix convenable. Ici c'est l'été et il fait très chaud même la nuit. En plus de ça, la chambre donne sur une deux fois deux voies et n'est absolument pas insonorisée. Malgré la fatigue, on aura du mal à fermer un oeil de toute la nuit.

Samedi 12, après toutes ces péripéties, on se prend la journée pour s'organiser et se reposer. On trouve une auberge de jeunesse en centre-ville ou on prend deux lits dans un dortoir de 6. Pour une fois, on est plutôt content, pour une auberge c'est calme et très propre et le petit déjeuner est très bien. Enfin un peu de positif ! Sur la place principale, un air de "Vive le vent"à la flute de pan se fait entendre, c'est original ! Mais ça ne nous met pas dans l'ambiance de Noël pour autant.

On fait le tour des agences de voiture pour une location sur 5 jours. Après la troisième tentative, on trouve enfin une agence qui nous propose un prix correct à environ 36 euros par jours. Haha on avait peur !!

Aller on se remotive, l'Argentine a quand même des paysages extraordinaires à nous offrir !

Dimanche 13 décembre, on récupère la voiture devant notre hôtel à 8h30 du matin. On décide de partir faire la boucle du sud. Les paysages de la vallée Calchaquies sont splendides et ne ressemblent en rien à ce que l'on a pu voir jusqu'à maintenant.

La balade consiste à suivre la Rn 68 jusqu'au village de Cafayate et à s'arrêter dès que l'on veut pour observer ces merveilles de la nature.

On poursuite ensuite jusqu'aux ruines indiennes de Quilmes avant de remonter par la route 40.

On passera la première nuit dans un petit village un peu perdu à l'ambiance très amicale et paisible. La température est douce, un soir d'été en Amérique du Sud :-)

Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas
Quebrada Las Conchas

Quebrada Las Conchas

La garganta del diablo
La garganta del diablo

La garganta del diablo

l'amphithéâtre - Regardez bien la première photo, l'un de nous deux est dessus !
l'amphithéâtre - Regardez bien la première photo, l'un de nous deux est dessus !
l'amphithéâtre - Regardez bien la première photo, l'un de nous deux est dessus !

l'amphithéâtre - Regardez bien la première photo, l'un de nous deux est dessus !

Vallée Calchaquies
Vallée Calchaquies
Vallée Calchaquies
Vallée Calchaquies
Vallée Calchaquies
Vallée Calchaquies
Vallée Calchaquies
Vallée Calchaquies

Vallée Calchaquies

Ruines de Quilmes
Ruines de Quilmes

Ruines de Quilmes

Le village d'Angastaco ou nous avons passé la première nuit
Le village d'Angastaco ou nous avons passé la première nuit

Le village d'Angastaco ou nous avons passé la première nuit

Lundi, on poursuit notre balade, toujours par la même route. Puis après le village de Calchi, on repend à nouveau une route direction pleine-est vers Salta.

Le soir, on décide de continuer un peu plus loin que Salsa en direction du nord pour trouver un hébergement. Sauf qu'en fait, on est dans la région riche de Salta, et on ne trouve que des Cabañas hors budget pur nous. On se dit qu’on va reprendre une nuit à l'auberge dans Salta sauf que la circulation est impossible, on ne peut pas se garer et les parkings de nuits sont hors de prix. Bon, marche arrière, on remonte à nouveau vers le nord à une trentaine de km plus loin.

On fini par trouver un camping dans le village de la Caldera, on a plus le choix on y passera la nuit. Sauf que les gérants sont en train de faire quelques rénovations et les douches ne sont pas accessibles. Pour autant, on payera le prix fort ! En plus de ça, le matelas de Jerome est percé, il préfère dormir dans la voiture. À l'entrée, le panneau des prix annonce 20 pesos la tente, mais ce qu'on n’avait pas vu c'est qu'il faut aussi payer pour la voiture: 10 pesos plus 20 pesos par personne... Bref

Eglise de Molinos

Eglise de Molinos

Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Cuesta del Obispo
Cuesta del Obispo
Cuesta del Obispo
Cuesta del Obispo
Cuesta del Obispo

Cuesta del Obispo

Mardi matin, on se réveille assez tard. Il faut dire que les journées sont assez chargées, on fait beaucoup de route et on accumule de la fatigue. De toute façon, en ayant loué la voiture sur 5 jours, on n'est pas pressé.

On poursuit donc notre route vers le nord en suivant la RN9. On traverse les villages de Tumbaya, Purmamarca, Tilcara et Humahuaca.

Les paysages changent rapidement et on traverse des zones de montagnes très vertes, puis à nouveau des paysages plus secs avec des montagnes multicolores magnifiques.

En fin de journée, on décide de rejoindre le village de Iruya. D'après les guides, l'accès est un peu laborieux, mais le détour en vaut la peine.

Effectivement, c'est un chemin de terre et de pierre extrêmement sinueux et très long. On mettra 1h30 à 2 h, pour parcourir environ 25 km à vol d'oiseaux, mais on en prendra vraiment plein les yeux. Et c'est peut-être la partie qu'on aura préférée de notre petit road-trip.

Arrivé au village, on trouve rapidement un petit hospedaje pour passer la nuit à un prix qui défie toute concurrence. On se sent un peu au bout du monde et on se demande ce que fait ce village perdu au milieu de ce paysage qui nous semble être d'une autre planète.

Paysages verdoyants
Paysages verdoyants

Paysages verdoyants

Quebrada Humahuaca
Quebrada Humahuaca

Quebrada Humahuaca

Sur la route - Quebrada de humahuaca
Sur la route - Quebrada de humahuaca
Sur la route - Quebrada de humahuaca
Sur la route - Quebrada de humahuaca
Sur la route - Quebrada de humahuaca
Sur la route - Quebrada de humahuaca
Sur la route - Quebrada de humahuaca

Sur la route - Quebrada de humahuaca

Sur le chemin d'Iruya
Sur le chemin d'Iruya
Sur le chemin d'Iruya
Sur le chemin d'Iruya
Sur le chemin d'Iruya
Sur le chemin d'Iruya

Sur le chemin d'Iruya

Mercredi, pour le dernier jour, on monte jusqu'a Abra Pamba. On croise à nouveau le long de la route des formations splendides très colorées.

Puis on redescend doucement vers le sud en traversant la pampa argentine sur des chemins de terre. Le parcours est très bien noté dans le routard, mais nous on ne lui trouvera rien d'exceptionnel.

Le ciel est un peu menaçant, donc on décide de ne pas trop trainer sur cette route.

Après avoir récupéré une route de qualité, on arrive au niveau de Salinas Grande. Comme on pouvait s'y attendre, l'accès n'est pas gratuit, on est obligé de payer un guide qui monte avec nous dans la voiture alors qu'il n'y a qu'une seule route... Bref encore une entourloupe à touriste.

De toute façon, ça reste un Salar et ce n'est pas le premier que l'on voit alors on décide de poursuivre notre route.

On passera la nuit à Purmamarca.

Jeudi, on rentre tranquillement à Salta et on rend la voiture en début d'après-midi.

Le village d'Iruya et ses environs
Le village d'Iruya et ses environs
Le village d'Iruya et ses environs
Le village d'Iruya et ses environs

Le village d'Iruya et ses environs

Quebrada Humahuaca
Quebrada Humahuaca
Quebrada Humahuaca
Quebrada Humahuaca
Quebrada Humahuaca

Quebrada Humahuaca

Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Road trip dans la région de Salta
Route vers Purmamarca

Route vers Purmamarca

Salinas Grande

Salinas Grande

Vendredi, dernier jour à Salta, on prend le bus le soir même direction la Rioja.

Du coup, on en profite pour visiter la ville puisqu'elle est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Il n'y a pas non plus grand-chose à voir, quelques bâtiments sympa et la place centrale agréable.

Le seul musée que nous aurions aimé visiter et oui vaut apparemment la peine d'être visité est fermé... Tant pis pour nous !

Salta
Salta
Salta
Salta
Salta
Salta

Salta

En début de soirée, on rejoint le terminal de bus pour une énième nuit en bus. Toujours la même histoire pour les bagages sauf que cette fois-ci le monsieur n'est pas insistant. De notre côté, on fait semblant de ne pas comprendre pour être tranquilles.

Retour à l'accueil