Dimanche 21 février, nous quittons Bocas del Toro pour rejoindre le continent. De là, une série de bus s’en vont en direction de la ville de Panama, tous à la même heure. Il n’y a quasiment que des touristes.

Pour manger, nous essayons d’aller faire des courses à la tienda (supérette) du coin, mais il n’y a vraiment pas grand-chose… Le repas sera facile à préparer : un paquet de chips ! Nous prenons la route à 19h. C’est un bus de nuit et nous sommes censés arriver au petit matin, mais le chauffeur roulera tellement vite que nous arriverons en plein milieu de la nuit a environ 3h45. Durant tout le trajet, nous aurons été baladés dans tous les sens. Les virages sont pris à vive allure, difficile de rester en place et encore plus de dormir. Les yeux fermés, nous avons presque l’impression d’être dans un manège.

C’est loupé pour les économies du bus de nuit, à cette heure-ci, on est obligé de payer une nuit d’hôtel. Heureusement, nous avions réservé une chambre pour la nuit suivante alors nous avons demandé à un taxi de nous conduire à cet hôtel. Rien de spécial n’était mentionné dans les avis concernant la sécurité. Mais arrivés devant l’hôtel, nous nous rendons compte qu’il est situé dans un quartier qui ressemble à un coupe-gorge, en tout cas la nuit. À cette heure-ci, il y a beaucoup de monde dehors, mais un monde un peu particulier que nous n’avons franchement pas envie de croiser !!

Heureusement, la chambre que nous avons réservée est disponible pour les dernières heures de la nuit. Pas très cosys, le matelas est recouvert d’un épais plastique très dur, on a l’impression de dormir sur un ring de boxe ^^

Nous ne nous réveillons pas très tôt ce matin. En fin de matinée, c’est la faim qui nous motive à nous bouger. Nous partons à pied direction le vieux centre. Finalement, la journée, le quartier ne donne pas plus envie que la nuit… C’est extrêmement populaire, et très vivant aussi. Nous sommes un peu sur le qui-vive pour nos affaires. D’ailleurs, le lendemain, un homme nous mettra en garde en nous disant que passer 18h, il est préférable de ne plus se balader à pied dans le quartier…

Une fois dans le vieux centre, c’est beaucoup plus safe mais Panama ne ressemble en rien à ce à quoi nous nous attendions. Il n’y a aucune animation et très peu de touristes d’ailleurs. Les vielles maisons d’époque coloniale ont été rénovées pour la plupart, ce qui leur a enlevé a notre avis tout leur intérêt et tout leur cachet.

Nous nous baladons dans presque toutes les rues et nous en reportons un tantinet déçus.

Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama
Centre historique Panama

Centre historique Panama

De l’autre côté, c’est la nouvelle ville de Panama, avec ses gros buildings et ses grattes ciels. C’est surprenant de voir une ville comme ça en Amérique centrale et le contraste avec la vieille ville est frappant. Mais à part une jolie vue de loin, une fois au milieu de ces immeubles il n’y a plus rien à voir.

Nous en profitons également pour faire le tour des agences qui proposent des excursions sur les San Blas, mais globalement c’est trop cher pour nous, il faut compter en moyenne une centaine d’euros par personne et par jour. Alors finalement, nous décidons d’y aller par nous même en nous renseignant sur internet.

Pour éviter de devoir ressortir de nuit pour aller manger, nous allons au supermarché acheter de quoi grignoter à l’hôtel. Mais encore une fois, les supermarchés ne vendent pas du rêve, ça sera chips, céréales et fruits en boite. Originale, mais facile à transporter, rien à mettre au frais et ça nourris bien !

Nouvelle ville Panama
Nouvelle ville Panama
Nouvelle ville Panama
Nouvelle ville Panama
Nouvelle ville Panama
Nouvelle ville Panama

Nouvelle ville Panama

Le lendemain matin, une lessive s’impose. Avec notre baluchon de linge sale, on entreprend de trouver une laverie. Notre GPS nous en indique une pas très loin de l’hôtel, mais il faut aller au bout d’une rue qui ne nous inspire franchement pas confiance !

Alors on continue notre route puis finalement nous trouvons une laverie automatique quelques rues plus loin. Elle ne paye vraiment pas de mine, mais pour 1,5 euro on fera avec… Malgré l’apparence douteuse des machines, notre linge ressort assez propre et sent bon, ça fait plaisir ! On se croirait dans une banlieue craignos de cité, mais en fait il semblerait que ça ne soit pas si dangereux que ça puisqu’il y a énormément de policiers qui assurent la sécurité (d’après ce que nous dit le chauffeur de taxi).

 

Avec notre baluchon de linge propre cette fois-ci, nous sautons dans un taxi qui nous amène à Miraflores sur le fameux canal de Panama pour voir le passage des gros navires dans les écluses.

Nous y arrivons en début d’après-midi. Le prochain bateau est prévu pour environ 15h. c’est un bateau qui a commence sa traversée du canal très tôt dans la matinée et nous faisons le tour du musée qui nous occupe bien, mais que nous trouverons un peu pauvre en explication.

 

Lorsque le bateau arrive enfin, il faut être patient pour que les choses se passent. Le bateau est tracté par 4 remorques positionnées sur rail afin d’éviter les chocs latéraux. Ensuite, il y a la fermeture des portes puis la descente des eaux qui prend un certain temps. Petit à petit, le navire s’enfonce dans l’écluse et nous, on l’aperçoit alors presque du dessus. Les portes de l’écluse s’ouvrent alors et l’acheminent du bateau continu. En tout, il faut compter environ 1h30 de manipulations.

Nous ne pouvions pas passer par Panama City sans aller voir le canal, maintenant c’est fait ! Nous avons trouvé ça intéressant et c’est aussi une belle page d’histoire.

 

Nous rentrons à l’hôtel en taxis, en faisant une halte rapide au terminal de bus pour organiser notre virée sur l’archipel des San Blas le lendemain.

Ecluse de Miraflores - Arrivée des bateaux
Ecluse de Miraflores - Arrivée des bateaux
Ecluse de Miraflores - Arrivée des bateaux

Ecluse de Miraflores - Arrivée des bateaux

Descente des eaux dans l'écluse
Descente des eaux dans l'écluse
Descente des eaux dans l'écluse
Descente des eaux dans l'écluse

Descente des eaux dans l'écluse

Ouverture des portes et passage des bateaux
Ouverture des portes et passage des bateaux
Ouverture des portes et passage des bateaux
Ouverture des portes et passage des bateaux
Ouverture des portes et passage des bateaux
Ouverture des portes et passage des bateaux
Ouverture des portes et passage des bateaux

Ouverture des portes et passage des bateaux

Fermeture des portes et remontée des eaux pour le prochain transfert

Fermeture des portes et remontée des eaux pour le prochain transfert

Retour à l'accueil