Samedi 12 mars, après une journée reposante, nous prenons l'avion à 17h30 pour Bogotá. Une fois arrivés, nous retrouvons notre ami colombien Nicolas (rencontré au Chili grâce à un Couch Surfing) qui est venu nous chercher avec Catalina, sa copine.

 

Nicolas et Catalina nous feront découvrir le quartier des bars et des restaurants sympathiques de la ville.

Dimanche matin, nous faisons un tour à pied dans le quartier historique de Bogota: la Candelaria.

La ville nous apparaît vraiment très agréable et nous ne nous y sentons pas du tout en insécurité, enfin en tout cas dans ce quartier et les environs.

Street art dans le quartier de la Candelaria
Street art dans le quartier de la Candelaria
Street art dans le quartier de la Candelaria
Street art dans le quartier de la Candelaria

Street art dans le quartier de la Candelaria

Rues de Bogota
Rues de Bogota
Rues de Bogota
Rues de Bogota

Rues de Bogota

C'est dimanche et les rues sont très animées, mais l'ambiance est familiale.

La rue est une scène de spectacle à part entière vous y trouvez de tout et pouvez y faire (presque) n'importe quoi.

Observer des artistes peindre sur la route, parier sur une course de cochon d'Inde, jouer à des jeux d'argent, danser, observer les mimes, manger tout ce que vous voulez de la salade de fruits à l'arepas au fromage (galette de maïs), regarder une doublure de Mickaël Jackson, et j'en passe.

Mais surtout, vous pouvez passer du bon temps!!

Moments de vie, un dimanche dans les rues de Bogota
Moments de vie, un dimanche dans les rues de Bogota
Moments de vie, un dimanche dans les rues de Bogota
Moments de vie, un dimanche dans les rues de Bogota
Moments de vie, un dimanche dans les rues de Bogota
Moments de vie, un dimanche dans les rues de Bogota

Moments de vie, un dimanche dans les rues de Bogota

Même en Colombie, les taxis manifestent contre UBER !!
Même en Colombie, les taxis manifestent contre UBER !!
Même en Colombie, les taxis manifestent contre UBER !!

Même en Colombie, les taxis manifestent contre UBER !!

La place Bolivar est magnifique.

La présence policière est forte, mais l'atmosphère n'y est pas pesante, c'est même plutôt bon enfant.

Un homme nous aborde sur la place, il nous explique avec une très grande sincérité qu'il travaille: il est voleur. On apprécie malgré tout l'ironie de la situation, pourquoi pas!!

En fin de compte on comprend qu'il rejette totalement la société et que pour lui posséder de l'argent c'est en gros une perversion de l'esprit (hum hum) alors du coup il vole^^, mais pas sur la place parce qu'il y a trop de policier (ha ben on est rassuré du coup). Au moins il est honnête!

Place Bolivar
Place Bolivar
Place Bolivar
Place Bolivar
Place Bolivar
Place Bolivar

Place Bolivar

Bogota (voire même la Colombie) c'est l'accès à la culture gratuit et même pour les étrangers.

Les musées sont gratuits, c'est la première fois que nous voyons ça dans un pays. On en profite pour aller faire un tour dans le musée Botero, ce peintre qui ne représente que des personnages avec plein de rondeur et qui a fait une caricature de la Joconde assez connue.

Musée botero
Musée botero
Musée botero
Musée botero

Musée botero

Le musée Botero rejoint aussi celui de l'art moderne... Bon là, nous restons perplexes face aux tableaux que l'on voit. Le jeu: deviner les titres, ça peut être comique!!

L'un des tableaux s'appelle "paysage"... Devinez lequel !
L'un des tableaux s'appelle "paysage"... Devinez lequel !
L'un des tableaux s'appelle "paysage"... Devinez lequel !
L'un des tableaux s'appelle "paysage"... Devinez lequel !

L'un des tableaux s'appelle "paysage"... Devinez lequel !

Enfin, nous irons voir le musée de la police, lui aussi gratuit et pourtant il occupe 3 grands étages et la visite est dispensée par un policier. Très intéressant, ils font un peu de la propagande en nous montrant une superbe vidéo sur les actions de la police, donnent des ballons aux enfants et des bonbons ont la sortie.

C'est aussi une très belle page d'histoire avec la lutte contre le narco trafique. Des objets appartenant à Pablo escobar sont exposés, il y a même la tuile sur laquelle il est décédé avec un peu de sang... Glauque, mais intéressant.

Musée de la police
Musée de la police
Musée de la police
Musée de la police

Musée de la police

Lundi matin, nous montons sur le mont Monserrate. Là-haut, une chapelle et normalement, une superbe vue qui nous permet de contempler l'étendue de la ville.

Pas de chance, il y a du monde et le temps d'attente pour prendre le téléphérique, le temps se couvre. Arriver là-haut, nous avons la tête dans les nuages et nous ne voyons pas grand-chose.

 

On redescend avec l'idée d'aller visiter le musée de l'or qui vaut apparemment le détour. Manque de chance, il est fermé le lundi... Et puis comme la pluie commence à tomber, on rentre à l’hôtel pour organiser les jours suivants.

Monserrate
Monserrate
Monserrate

Monserrate

Retour à l'accueil