Samedi 14 mai, nous prenons un vol Lima-Cusco en milieu de journée. Nous consacrons l'après-midi et toute la journée du dimanche 15 à la visite de la ville. Vraiment charmante, bien qu’extrêmement touristique, c'est clairement une des plus belles villes du Pérou.

Notre hôtel se situe dans une rue où nous avons l'impression de faire un bon dans le passé. Les maisons sont toujours en adobe recouvertes d'une peinture blanche vieillie et possèdent toutes des balcons en vieux bois. Les rues sont pavées, ce qui accentue cet effet de remontée dans le temps.

 

Cusco dispose de plusieurs places tout aussi agréables les unes que les autres et bien mises en valeur. Les journées sont belles, très ensoleillées le matin et un temps un peu plus couverts les après-midi, nous nous y sentons bien.

Nous prenons très vite nos petites habitudes comme aller boire un jus de fruit frais au stand de Rita dans le marché couvert.

Les vestiges incas sont partout dans la ville. La base de quasiment tous les murs est constituée de superbes pierres taillées à la perfection et assemblées comme un puzzle. Sans joints entre chaque pierre, il y a de quoi faire pâlir n'importe quel maçon de notre époque! Le savoir-faire est parfait et en plus antisismique. Dommage qu'il n'ait pas perduré dans le temps...

L'héritage espagnol est aussi bien présent avec les superbes cathédrales, églises et couvents. Nous nous laissons tenter par le billet "religieux" pour aller visiter les églises. Mais finalement, si l'architecture extérieure est magnifique, à l'intérieur, ce ne sont pas les plus belles.

Nous faisons le tour assez rapidement, étant plus porté sur l'aspect architectural que religieux...

Il y a de quoi faire dans les rues de Cusco, c'est touristique, mais pas sans raison!

 

Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco
Cusco

Cusco

Lundi 16 mai, nous partons dans le sud visiter les églises réputées de Huaro et Andahuaylilla. Ce sont de tout petits villages où règne le calme! Et c'est appréciable. Ici, pas de stress, peu de bruit et peu de pollution, un bol d'air frais!

Les églises sont réputées pour leur décoration intérieure de style baroque très chargée. Effectivement, ça change! Dans la première église, les photos sont interdites. Dans les autres, personne ne nous dit rien, alors nous parvenons à prendre quelques clichés rapides. Après tout, nous payons bien une entrée!!

 

Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla
Andahuaylilla

Andahuaylilla

Huaro
Huaro
Huaro
Huaro
Huaro

Huaro

Mardi, nous allons voir le site archéologique de Pissac. Nous avons acheté le billet touristique qui nous permet l'accès à 4 sites archéologiques, dont Pissac, pour 20 euros par personne. La visite doit se faire sur deux jours.

De Cusco, nous prenons un bus jusqu'à la ville de Pissac. De là, nous pouvons en théorie accéder au site à pied, mais actuellement, plus de la moitié du site est inaccessible, car ils sont en train de réhabiliter les chemins... Du coup, nous sommes quasiment obligés de payer un taxi pour monter (ou sinon faire 8km à pied sur la route...). À l'aller, nous partageons le taxi avec un couple d'Anglais, ce qui nous permet de limiter les dépenses (nous payons environ 4 euros). Pour le retour, nous sommes seuls, nous devons payer 6,7 euros...

Du coup, entre l'entrée du site et le prix du transport, nous ne pouvons pas nous offrir le luxe de prendre un guide qui demande encore 20 euros (premier prix, sans négociation).

La visite est alors relativement rapide, nous sommes très déçus de ne pas avoir accès au site en entier et surtout de devoir payer plein pot...

Mais bon, le site en vaut la peine! Si le Machu Picchu est mondialement connu, il y a bien d'autres vestiges dans les environs de Cusco qui mériteraient de faire parler d'eux.

Ce qui marque évidemment le plus les esprits, ce sont ces fabuleuses terrasses qui donnent au site une dimension hors normes. Conçus à la fois pour pratiquer l'agriculture et pour assurer la stabilité de la montagne, nous en apprenons beaucoup sur les Incas qui étaient de véritables architectes!

La citée est relativement bien conservée, nous pouvons nous balader entre les maisons, mais il nous manque quand même quelques explications... Dans la montagne d'en face, il y a de nombreuses grottes, nous nous doutons qu'il s'agissait de tombeau.

Au final même avec les guides, tout n'est qu'interprétation et même sur internet il est difficile de trouver des explications, alors nous nous contentons d'observer les choses, c'est déjà une belle ouverture d'esprit

De retour dans le village, nous faisons un tour dans le marché artisanal. Moi j'ai toujours envie de tout acheter!

Puis nous faisons un tour rapide dans les charmantes rues pavées de la ville avant d'aller manger quelques plats typiques dans un resto du coin. Nous ne rentrons pas trop tard à Cusco, ce qui nous permet de pouvoir profiter encore un peu de cette belle ville.

 

Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac
Pisac

Pisac

Retour à l'accueil