Mercredi 18 mai, nous continuons notre visite de la vallée sacrée. Nous traversons la moitié de la ville à pied le matin pour rejoindre le carrefour où se prennent les bus. Rien n'est indiqué, nous sommes obligés de demander notre route aux passants.

Nous commençons par les ruines de Ollantaytambo situé à environ deux heures de route au nord de Cusco.

Lorsque nous arrivons, nous sommes à nouveau impressionnés par ces fabuleuses terrasses marquant la signature des Incas.

Nous retrouvons également les assemblages de pierres parfaitement taillées propres aux Incas, utilisés pour construire des murs sans liants que nous avions déjà pu observer dans les rues de Cusco. La taille des pierres est d'ailleurs très surprenante.

Le lieu le plus important du site est ce qui est communément appelé le temple du soleil. Les pierres utilisées pèsent plusieurs dizaines de tonnes, elles sont très imposantes.

Encore une fois, l'histoire nous surprend, les Incas étaient de sacrés bonhommes^^ surtout quand on sait que chaque pierre du site a été extraite d'une carrière située de l'autre cotée de la vallée et ramenée à la main pour être minutieusement taillée et posée.

 

Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo
Site archéologique Ollantaytambo

Site archéologique Ollantaytambo

La visite est intéressante et se poursuit dans le village qui lui aussi était originellement construit par les Incas. Nous faisons rapidement un tour dans les ruelles étroites.

Les voitures ne peuvent pas passer c'est agréable! Tout est en pierre et les rues possèdent parfois des canaux pour l'apport d'eau. En fait, ils étaient eux aussi à deux doigts d'avoir l'eau au robinet! D'ailleurs dans chacun des sites archéologiques, on observe des fontaines encore en fonctionnement. Comme quoi...

 

Village Ollantaytambo
Village Ollantaytambo
Village Ollantaytambo

Village Ollantaytambo

En début d'après-midi, nous reprenons un bus pour aller voir les salines de Maras et les ruines de Moray. Le bus nous laisse à l'intersection entre la route reliant Ollantaytambo à Cusco et celle menant à Moray.

De là, nous devons prendre un taxi touristique et le prix est conséquent. Entre le billet d'entrée des sites archéologiques, le prix des transports et éventuellement des guides (lorsqu'on peut se le permettre), la région de Cusco commence à nous coûter très cher!!!

Nous parvenons à négocier un petit prix. De 60 soles le chauffeur passe tout seul à 50. Nous essayons de descendre encore un peu (il y a peu de kilomètres à faire), mais celui-ci refuse et préfère ne pas travailler et ne rien gagner du tout... Tant pis pour lui ! Nous nous éloignons tenter notre chance avec d'autres chauffeurs, mais un jeune nous interpelle alors pour nous dire qu'il accepte notre prix. Hé, ben voilà!!

 

Nous partons en premier lieu en direction des salines. La vallée que nous traversons est splendide. Les couleurs sont flamboyantes avec les montagnes enneigées au loin, nous ne résistons pas à l'envie de demander au chauffeur de s'arrêter pour immortaliser ces paysages.

 

Paysages
Paysages
Paysages
Paysages
Paysages
Paysages

Paysages

Lorsque nous arrivons aux salines nous sommes quasiment bouche-béé. Nous avions déjà vu des photos du site, car toutes les agences de touristes en proposent l'excursion, mais en vrai c'est autre chose.

Les Incas (ou d'ailleurs peut être même une civilisation pré-inca) sont les premiers à avoir exploité cette carrière de sel en construisant d'innombrables petits bassins, toujours en terrasses pour permettre l'évaporation d'eau et récupérer le sel cristallisé. L'eau salée provient directement de la montagne et les terrasses semblent d'ailleurs suspendues à cette dernière! Nous en prenons plein les yeux.

Aujourd'hui, certaines familles péruviennes viennent ramasser le sel pour ensuite le revendre sur les marchés du coin.

 

Salinas de maras
Salinas de maras
Salinas de maras
Salinas de maras
Salinas de maras
Salinas de maras
Salinas de maras
Salinas de maras

Salinas de maras

Nous poursuivons ensuite notre visite par le site de Moray. Nous traversons à nouveau cette magnifique plaine aux paysages presque fantastiques. Au détour d'un virage, nous croisons bon nombre de famille en train de récolter la production de leur champ. Le travail est fait à la main, il y a certainement beaucoup d'entre-aide entre les familles ici, comme cela l’était certainement à l'époque chez nous^^

Le site de Moray est surprenant. Il est composé de terrasses agricoles disposées en cercle concentrique. L'hypothèse des extraterrestres n'a pas été retenue ici^^ selon les chercheurs, ça serait plus un centre d'expérimentation agronomique. Comme chaque terrasse aurait un degré d'humidité et une température qui lui est propre, les Incas auraient fait des tests de culture... Mouai, on ne le saura jamais vraiment! En tout cas, le site est beau, pour le plaisir des yeux :-)

 

Site archéologique Moray
Site archéologique Moray
Site archéologique Moray
Site archéologique Moray
Site archéologique Moray

Site archéologique Moray

La dernière étape de la journée c'est la visite du site archéologique de Chinchero. Nous reprenons notre route en attrapant un nouveau bus.

Le site a moins bien été conservé que les autres, mais reste joli à voir. Accolé à l'église du village, il n'y a que très peu de touristes c'est très tranquille.

Les terrasses ont quand même été rénovées et sont bien mises en valeur.

Nous faisons un tour rapide, de toute façon, nous n'avons toujours pas de guide!!

 

Chinchero
Chinchero
Chinchero
Chinchero
Chinchero
Chinchero

Chinchero

Dans les rues environnantes du site, nous faisons la connaissance d'un homme en train de graver des calebasses. Son travail est remarquable, nous prenons le temps de discuter avec lui. Il est en train de graver une grosse calebasse. Lorsque son travail sera terminé, il se sera écoulé 6 mois et il espérera en tirer environ 1000 euros! Tout travail mérite salaire. L'homme est humble, nous apprécions et nous lui achetons un petit souvenir

 

Nous rentrons à Cusco fatigué après une journée bien remplie, mais les yeux remplis de jolis souvenirs !

Vallée sacrée - Cusco
Vallée sacrée - Cusco
Vallée sacrée - Cusco
Vallée sacrée - Cusco
Vallée sacrée - Cusco
Vallée sacrée - Cusco
Vallée sacrée - Cusco
Vallée sacrée - Cusco
Retour à l'accueil